La BPCO et moi

Il est possible de mieux gérer sa BPCO en développant une bonne communication avec son médecin et en suivant un traitement adapté à ses symptômes. Une marge de progression est possible puisque plus de 50% des patients français ne bénéficient pas d’un traitement et d’une prise en charge conformes aux recommandations en vigueur.
En suivant ces recommandations, il est possible de ne plus subir sa BPCO, et d’interrompre la progression de celle-ci.

Arrêter de fumer

Le tabac est la première cause de BPCO, dans plus de 80% des cas*. L’arrêt du tabac est donc l’objectif prioritaire. C’est la seule mesure capable d’arrêter la progression de la maladie. Si vous êtes encore fumeur, n’hésitez pas à en parler à votre médecin traitant, ou à votre pneumologue, pour qu’il vous conseille sur la meilleure façon d’arrêter le tabac. Vous pourrez par exemple compter votre nombre de jours sans fumer, partagez et encouragez les autres patients BPCO sur notre page Facebook et surtout tenez bon !

*Dans les 20% restants, l’exposition professionnelle est responsable de la BPCO (industrie sidérurgique, textile, extraction minière, secteur agricole) ainsi que la consommation de cannabis, le tabagisme passif...

Surveiller son état

Les patients traités suffisamment tôt ont moins de risques d’hospitalisation que ceux traités tardivement. Il est donc recommandé de surveiller son état et d’identifier les exacerbations*.

*Une exacerbation est une augmentation brutale des symptômes respiratoires existants (toux, crachats, essoufflement) durant plus de 48 heures ou qui nécessite une modification du traitement habituel par votre médecin.

Prendre son traitement

Il est essentiel de prendre son traitement correctement et en continu : prescrits par votre médecin, les bronchodilatateurs inhalés représentent le principal traitement symptomatique de la BPCO. Ils sont recommandés en traitement continu ou en traitement d’appoint pour réduire les symptômes et les exacerbations*.

Demander une réévaluation

La moitié des patients ne bénéficie pas d’un traitement et d’une prise en charge conformes aux recommandations de la Haute Autorité de Santé. En cas de symptômes persistants (toux, expectoration, essoufflement), demandez à votre médecin de réévaluer votre traitement pour avoir accès à un traitement adapté à vos symptômes.

Prévenir les risques

L’alimentation

Une alimentation saine améliore nos fonctions respiratoires. Privilégiez les produits variés et de saison, fruits et légumes en abondance et diminuez les viandes rouges.

Voici un exemple de menu « bon pour vos poumons » :

  • - en entrée : des carottes ou un avocat, qui sont riches en vitamines
  • - en plat de résistance : du saumon ou du poulet, qui sont moins gras que la viande rouge, accompagné d’une portion de féculents et de légumes.
  • - en dessert : de l’ananas ou une orange, qui aideront vos poumons à transporter l’oxygène dans tout le corps.

Demandez conseil à votre médecin traitant qui pourra vous guider pour une alimentation adéquate.

La réhabilitation respiratoire

C’est un ensemble de moyens qui vous sont proposés, à partir du stade modéré de la BPCO, pour réduire votre handicap et améliorer votre qualité de vie, notamment en réalisant des activités physiques quotidiennes.
Vous pouvez demander à votre médecin d’établir un programme de réhabilitation respiratoire qui se fait en plusieurs étapes : une éducation thérapeutique (pour comprendre votre pathologie et votre traitement), des exercices physiques (pour diminuer votre handicap) et une prise en considération des autres aspects délétères de votre maladie (fatigue, impact psychologique…).
Durant ce programme vous serez entouré de médecins généralistes, de pneumologues, de kinésithérapeutes, de psychologues, de tabacologues... Lorsqu’elle est bien réalisée, la réhabilitation permet aux personnes atteintes de BPCO d’être moins essoufflées, de retrouver une certaine capacité à l’effort et de se sentir mieux !

La vaccination

Pensez à vous faire vacciner chaque année contre la grippe. La vaccination antipneumococcique est également recommandée chez certains patients. Demandez à votre médecin pour savoir si vous êtes à jour dans vos vaccins et si vous avez besoin de vous faire vacciner.

Mon activité

Rencontrer du monde, sortir prendre l’air, autant de bonnes raisons pour commencer ou continuer à pratiquer une activité physique. Faire de l’exercice quotidiennement permet d’augmenter son confort respiratoire et de faire travailler ses muscles. Vous pouvez commencer par des exercices simples et accessibles si vous êtes débutant. Inspirez vous d’Émilie, Éric et Michel et n’hésitez pas à consulter votre médecin traitant qui pourra vous conseiller une activité sportive, à vous rapprocher d’une association de patients dans votre région ou à consulter notre page « Témoignages » pour trouver une nouvelle source de motivation.

Téléchargez notre brochure pour vous aider
Vos choix en matière de cookies

Nous utilisons des cookies ou technologies similaires ayant pour finalité l’amélioration de votre expérience et la réalisation de statistiques de visites sur notre site (tests et mesures d’audience, de fréquentation, de navigation, de performance).

Merci de cliquer sur le bouton Accepter pour donner votre accord. Vous pourrez changer d’avis et modifier vos choix à tout moment.

Vos paramètres de cookies
  • Ces cookies sont nécessaires pour assurer le fonctionnement optimal du site et sont donc activés en permanence. Ils comprennent des cookies permettant de se souvenir de votre passage sur le site au cours d’une session ou, si vous le souhaitez, de session à session.

  • Ces cookies nous permettent d’améliorer l’ergonomie du site grâce à l’analyse de l’utilisation des visiteurs. Dans certains cas, ces cookies améliorent la vitesse de traitement de vos requêtes en nous permettant d’enregistrer vos préférences pour le site. Désactiver ces cookies peut ralentir le site et limiter la pertinence des recommandations.

  • Les cookies liés aux réseaux sociaux vous permettent de partager des contenus depuis notre site Internet. Les services de partage de vidéo permettent d’enrichir le site de contenu multimédia et augmentent sa visibilité.

  • Pour obtenir plus d’informations sur le traitement de vos données personnelles, consultez notre Politique en matière de confidentialité et de cookies.

Vous êtes sur le point de quitter le site
BPCO La Vie Continue

Vous allez être redirigé vers un site externe.
Pour plus d'informations au sujet des liens hypertextes proposés, veuillez consulter les conditions d'utilisation.
Cliquer sur Continuer ou sur Annuler pour revenir à la page précédente.